loader image
1603

1603 |

VILLAMA

2016 - 2020
Lasne, Brabant-Wallon, BE
Construction d'une nouvelle maison unifamiliale
Shooting en cours... plus de contenu bientôt

Les exigences urbanistiques ont été l’un des éléments principaux influençant dès le départ la conception de cette nouvelle maison unifamiliale, qui s’implante sur un terrain de 13 ares situé dans un lotissement, à Ohain. La politique lasnoise en matière d’urbanisme est connue pour l’attention particulière qu’elle porte à la préservation du caractère rural et traditionnel du bâti. Les possibilités volumétriques et matérielles sont dès lors d’emblée limitées à une expression traditionnelle : toitures en pente avec utilisation de tuiles ou d’ardoises, façades en briques, volumétrie simple, hiérarchie des volumes, etc. Cependant, au cours des ans, les modes de vie et les techniques se sont considérablement transformés. Le challenge était le suivant : concevoir des espaces adaptés aux exigences actuelles, faire usage des techniques et des méthodes de conceptions contemporaines, tout en respectant le caractère de l’architecture locale et en s’inscrivant dans l’esprit de la commune. Dans un contexte architectural contemporain où les grands gestes sont légions – pour le meilleur et pour le pire – l’exercice fut enrichissant à tous points de vue. D’abord car l’analyse de l’architecture traditionnelle de nos régions révèle rapidement tout le bon sens de nos ancêtres en matière de construction, et la beauté des principes qui caractérisent leurs oeuvrent : simples, discrètes, peu bruyantes, mais riches etingénieuses. Ensuite parce que l’on découvre rapidement que respecter les principes de l’architecture traditionnelle n’implique en rien un esprit rétrograde, conservateur, ou peu créatif.

1603

1603 |

VILLAMA

2016 - 2020
Lasne, Brabant-Wallon, BE
Construction d'une nouvelle maison unifamiliale
Shooting en cours... plus de contenu bientôt

Les exigences urbanistiques ont été l’un des éléments principaux influençant dès le départ la conception de cette nouvelle maison unifamiliale, qui s’implante sur un terrain de 13 ares situé dans un lotissement, à Ohain. La politique lasnoise en matière d’urbanisme est connue pour l’attention particulière qu’elle porte à la préservation du caractère rural et traditionnel du bâti. Les possibilités volumétriques et matérielles sont dès lors d’emblée limitées à une expression traditionnelle : toitures en pente avec utilisation de tuiles ou d’ardoises, façades en briques, volumétrie simple, hiérarchie des volumes, etc. Cependant, au cours des ans, les modes de vie et les techniques se sont considérablement transformés. Le challenge était le suivant : concevoir des espaces adaptés aux exigences actuelles, faire usage des techniques et des méthodes de conceptions contemporaines, tout en respectant le caractère de l’architecture locale et en s’inscrivant dans l’esprit de la commune. Dans un contexte architectural contemporain où les grands gestes sont légions – pour le meilleur et pour le pire – l’exercice fut enrichissant à tous points de vue. D’abord car l’analyse de l’architecture traditionnelle de nos régions révèle rapidement tout le bon sens de nos ancêtres en matière de construction, et la beauté des principes qui caractérisent leurs oeuvrent : simples, discrètes, peu bruyantes, mais riches etingénieuses. Ensuite parce que l’on découvre rapidement que respecter les principes de l’architecture traditionnelle n’implique en rien un esprit rétrograde, conservateur, ou peu créatif.