loader image
1809

1809 |

BOSPAD

2018 - in progress
Linkebeek, Brabant-Flamand, BE
Transformation lourde et extension d'une maison unifamiliale
Shooting en cours… plus de contenu bientôt

Cette maison est située sur une petite parcelle trapézoïdale, dans un environnement boisé. La façade arrière est exposée au Sud. Cependant, la veranda est totalement coupée du reste de la maison. Ses dimensions et proportions ne permettent pas un aménagement facile de l’espace. Le reste de la maison doit être totalement rénové, notamment afin d’adapter les espaces aux besoins de la famille (la cuisine existante est vétuste, est très petite!) et de donner un look plus contemporain à l’habitation. Pour ce faire, la veranda existante est démolie et une nouvelle extension est réalisée à l’arrière de la maison.

L’extension est composée de deux volumes, qui forment ensemble un « L ». Cette implantation permet d’ouvrir le salon sur deux façades (et vers la plus belle partie du paysage), de créer une terrasse qui jouit de la meilleure orientation, d’apporter davantage de profondeur à la maison (depuis l’entrée, la maison semble plus grande et plus profonde) et de proportionner/distribuer les espaces avantageusement. Le nouveau salon occupe la partie de l’extension qui jouit de la plus importante hauteur sous plafond. Le volume est grand et très ouvert vers l’extérieur. Les toitures débordantes permettent néanmoins d’apporter une sensation de « protection » et de confort dans les espaces intérieurs, tout en protégeant ceux-ci d’une surexposition. Dans le volume à toiture basse, se trouve l’extension de la salle à manger. La cuisine est déplacée en façade avant et fonctionne en relation avec la salle à manger. Ces deux espaces occupent un grand rectangle (allongé grâce à l’extension) articulé autour d’un très grand ilôt (380 cm!) qui, lui aussi, permet de marquer la profondeur. Les espaces semblent ainsi grandis encore davantage. Une nouvelle ouverture est créée sur la façade latérale, devant le plan de travail de la cuisine.

L’ambiance intérieure se voulait aussi chaleureuse que possible. A cette fin, les gites en bois de la toiture plate sont conservés apparents. Au sol, des matériaux au look « naturel » sont également choisis (béton, terrazzo, etc.). A l’extérieur, les nouvelles façades sont revêtues d’un bardage en bois ajouré, noir, placé verticalement. Cela permettant d’amener un peu de verticalité sur les façades et d’éviter une sensation de volume « aplati ».

1809

1809 |

BOSPAD

2018 - in progress
Linkebeek, Brabant-Flamand, BE
Transformation lourde et extension d'une maison unifamiliale
Shooting en cours… plus de contenu bientôt

Cette maison est située sur une petite parcelle trapézoïdale, dans un environnement boisé. La façade arrière est exposée au Sud. Cependant, la veranda est totalement coupée du reste de la maison. Ses dimensions et proportions ne permettent pas un aménagement facile de l’espace. Le reste de la maison doit être totalement rénové, notamment afin d’adapter les espaces aux besoins de la famille (la cuisine existante est vétuste, est très petite!) et de donner un look plus contemporain à l’habitation. Pour ce faire, la veranda existante est démolie et une nouvelle extension est réalisée à l’arrière de la maison.

L’extension est composée de deux volumes, qui forment ensemble un « L ». Cette implantation permet d’ouvrir le salon sur deux façades (et vers la plus belle partie du paysage), de créer une terrasse qui jouit de la meilleure orientation, d’apporter davantage de profondeur à la maison (depuis l’entrée, la maison semble plus grande et plus profonde) et de proportionner/distribuer les espaces avantageusement. Le nouveau salon occupe la partie de l’extension qui jouit de la plus importante hauteur sous plafond. Le volume est grand et très ouvert vers l’extérieur. Les toitures débordantes permettent néanmoins d’apporter une sensation de « protection » et de confort dans les espaces intérieurs, tout en protégeant ceux-ci d’une surexposition. Dans le volume à toiture basse, se trouve l’extension de la salle à manger. La cuisine est déplacée en façade avant et fonctionne en relation avec la salle à manger. Ces deux espaces occupent un grand rectangle (allongé grâce à l’extension) articulé autour d’un très grand ilôt (380 cm!) qui, lui aussi, permet de marquer la profondeur. Les espaces semblent ainsi grandis encore davantage. Une nouvelle ouverture est créée sur la façade latérale, devant le plan de travail de la cuisine.

L’ambiance intérieure se voulait aussi chaleureuse que possible. A cette fin, les gites en bois de la toiture plate sont conservés apparents. Au sol, des matériaux au look « naturel » sont également choisis (béton, terrazzo, etc.). A l’extérieur, les nouvelles façades sont revêtues d’un bardage en bois ajouré, noir, placé verticalement. Cela permettant d’amener un peu de verticalité sur les façades et d’éviter une sensation de volume « aplati ».